×
MediaSchool Group
ECS: Ecole de communication Europeenne

BLASONEcole Supérieure de Communication
Titres certifiés par l’Etat
Niveaux I et II

hashtag 0,75

Etudiants à l’ECS, ils créent leur agence de com’


A la fois étudiants et entrepreneurs, Jérémy Foucray et Pierre Koob ont fait le pari fou de créer une agence de communication, Mercury, en faisant travailler les étudiants sur la stratégie de communication digitale des entreprises.

 

« Nous avons envie de participer à la création d’un monde meilleur en élaborant de nouvelles synergies, de nouvelles manières de travailler. » Dès le départ, Jérémy Foucray, étudiant en 3e année à l’ECS Bruxelles, affiche son ambition de compter dans le monde de la communication. Son idée pour atteindre cet objectif ? Mettre à profit des entreprises les compétences des étudiants en matière de digital et de réseaux sociaux. Accompagné par son ami et collègue de classe, Pierre Koob, et soutenu par la directrice de l’école, Barbara Claeys, l’étudiant originaire de Tours a créé ainsi sa propre entreprise, l’agence Mercury, « il y a 11 mois, selon LinkedIn ».

 

merkury-3 

Hébergée dans les locaux de l’ECS Bruxelles, la jeune entreprise bénéficie d’un emplacement de choix pour recruter les étudiants, qui sont au cœur du fonctionnement de l’agence. Cette dernière s’articule autour de trois axes :

1)    une agence de communication souple et jeune ;

2)    une activité de coaching pour aider les entreprises à intégrer la notion de digital et de médias sociaux dans leur démarche ;

3)    une plateforme de formation divulguant des cours sur la communication visuelle et s’appuyant sur les cas traités par l’agence Mercury elle-même.

 

Les étudiants au centre du projet

 

Quel intérêt pour les entreprises de faire appel à une agence formée essentiellement d’étudiants plutôt qu’à des professionnels ayant de nombreuses années d’expérience ? « Les étudiants constituent justement la force de notre projet dont ils font partie intégrante », se défend Jérémy Foucray qui compare leur démarche à celle de La crème de la crème dans le domaine du management en France. « Nous sommes spécialisés dans les vidéos et les réseaux sociaux, dont la cible principale est les jeunes. Ainsi, qui mieux que des étudiants peuvent répondre à ces problématiques qui les touchent directement ? On a fait le pari que cette démarche changerait quelque chose et ça marche : les clients s’adressent à nous justement parce que nous travaillons de cette manière. »

 

Rien n’a été pensé au hasard dans la création de l’agence, jusqu’à son nom. Mercury fait référence au dieu messager romain, Mercure, qui lui-même tient son identité de l’ancien dieu égyptien Thot. « Et je suis un passionné de cette période de l’Egypte ancienne », avoue le jeune entrepreneur. CQFD ! La dénomination de l’agence possède d’autres significations : « le mercure a pour particularité d’être un métal liquide. Je trouve que ce paradoxe définit bien notre démarche qui consiste faire travailler des étudiants avec les entreprises. »

 

L’agence Mercury, quel avenir ?

 

merkury-2 

 

Si les deux entrepreneurs ont aujourd’hui une vingtaine de clients, ils ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils vont bientôt lancer leur plateforme de cours et souhaitent mettre en place un système d’appels à projets pour faire participer les étudiants. « Au début, nous avions pris des étudiants à temps plein mais nous nous sommes rendus compte que nous avions des difficultés à déléguer. Il faut avoir les reins solides pour superviser une équipe et nous avons beaucoup de choses à apprendre », raconte Jérémy Foucray.

En attendant, leur binôme fonctionne à merveille, leur tempérament et leurs compétences étant complémentaires. En parallèle de leur formation à l’ECS Bruxelles, Jérémy et Pierre tâchent de donner des bases solides à leur entreprise afin qu’elle soit pérenne à la fin de leurs études, soit dans un an environ. Un travail de longue haleine qui demande un grand investissement, mais qui en vaut la chandelle : « C’est vrai qu’on n’a plus vraiment de vie sociale mais c’est une super expérience. On s’éclate et ça marche ! »